À propos du laser Ultra Q

Le laser Ultra Q™, meilleur laser YAG microchirurgical de l’industrie ophtalmique, est doté d’une cavité brevetée propriétaire et d’une alimentation sur mesure, ce qui vous permet d’effectuer des procédures de capsulotomie et d’iridotomie à des niveaux de puissance plus faibles et plus efficaces et avec une régularité optimale, tir après tir. C’est également le laser YAG le plus rapide du monde (fréquence de tir de 3 tirs par seconde).

Photodisruption respectueuse de l’implant

Le laser Ultra Q™ permet d’obtenir le claquage optique à très faible énergie, 1,8 mJ (dans l’air), pour découper le tissu plus efficacement en limitant le nombre de tirs et l’énergie cumulée. Doté d’un profil de faisceau ultra gaussien, le laser Ultra Q™ concentre plus d’énergie au centre du profil du faisceau pour une densité d’énergie renforcée. Cette configuration réduit la quantité d’énergie nécessaire pour effectuer des traitements efficaces de capsulotomie et d’iridotomie, et limite le risque de « piquage » de l’implant.

Capsulotomie pour implants corrigeant la presbytie

La précision de la capsulotomie est essentielle pour l’implantation de l’implant intraoculaire qui corrige la presbytie dans le sac capsulaire de la chambre postérieure. Un centrage correct de l’implant par rapport à la pupille optimise la performance de l’IOL. Au contraire, un décentrage peut être à l’origine de halos et d’une mauvaise vision. L’objectif est une capsulotomie précise, parfaitement centrée qui n’affecte pas la tension du sac et la position de l’implant dans l’axe visuel. La précision et le claquage optique à très faible énergie fournis par le laser Ultra Q™ permettent d’obtenir une ouverture de capsulotomie parfaitement contrôlée sans endommager l’implant, même si l’absence de nervure entraîne l’adhérence de la capsule à l’optique.

Iridotomie pour implants phaques

Les implants réfractifs conçus pour corriger la myopie ou l’hypermétropie (également appelées implants phaques) peuvent être placées à l’avant de l’iris ou entre l’iris et le cristallin. Pour prévenir tout risque de bloc pupillaire induit par l’IOL, ces implants nécessitent des iridotomies périphériques avant l’opération. L’ouverture d’iritonomie doit être suffisamment large pour assurer un écoulement aqueux équilibré, mais suffisamment petite pour empêcher le retour de lumière vers la pupille, ce qui provoquerait une vision double (diplopie). Le laser Ultra Q™ vous permet d’obtenir une taille d’iridotomie précise généralement en un seul tir ; il utilise beaucoup moins d’énergie que les autres lasers YAG.

Capsulotomie selective

Les procédures de capsulotomie sélective réalisées avec le laser Ultra Q™ permettent de remédier au SCCA et au SCCP associés à l’implantation d’implants intraoculaires (IOL) accommodatifs et d’améliorer les résultats réfractifs après implantation de l’IOL.