À propos du laser Ultra Q Reflex

Le nouveau laser YAG Ultra Q Reflex™ est le seul laser YAG conçu pour réaliser des traitements YAG sur les segments antérieur et postérieur ; il est idéal pour le traitement des corps flottants et des opacités vitréennes.

1. Capsulotomie avec des implants intraoculaires de nouvelle génération
2. Vitréolyse au laser pour le traitement des corps flottants
3. Iridotomie périphérique pour le glaucome

Optimisé pour les traitements au laser YAG du segment postérieur

La tour d’illumination exclusive de la lampe à fente du laser Ultra Q Reflex est conçue pour faire converger la vision de l’opérateur, l’illumination de la cible et le faisceau de traitement sur le même trajet optique et les concentrer sur le même plan optique, ce qui minimise le risque d’erreurs de focalisation et de lésion du cristallin ou de la rétine. Le laser Ultra Q Reflex™ est donc l’outil idéal pour le traitement des corps flottants et des opacités vitréennes.

Optimisé pour les traitements au laser YAG du segment antérieur

Doté du profil de spot ultra gaussien propriétaire d’Ellex et d’un temps de montée rapide, le laser Ultra Q Reflex™ vous permet d’effectuer les capsulotomies et les iridotomies à un niveau de puissance plus faible et plus efficace en réduisant le risque d’effets secondaires, comme le « piquage » de l’implant, l’épaississement de la rétine, l’augmentation de la PIO ou les lésions collatérales des structures environnantes.

La vitréolyse au laser. Redéfinir les conventions.

Les corps flottants symptomatiques ne sont pas dangereux pour la vue mais perturbent les patients autant que s’ils souffraient d’une DMLA (1). La vitréolyse au laser permet d’offrir à ces patients un traitement ambulatoire très efficace qui va les soulager de leurs corps flottants et éliminer, ou du moins retarder, le recours à une chirurgie invasive.

L’utilisation des lasers YAG pour le traitement des corps flottants remonte aux années 1980 lorsque le Professeur Aron Rosa (Paris, France) et le Professeur Franz Fankhauser (Berne, Suisse), pionniers de l’utilisation des lasers YAG, ont publié ensemble un article sur l’efficacité de cette technique. Avec le temps, les lasers YAG sont devenus des équipements génériques, conçus principalement pour les interventions sur les capsules postérieures et la réalisation d’iridotomie. Ces lasers YAG traditionnels fournissaient une vision limitée du corps vitré, ce qui ne permettait pas aux chirurgiens d’identifier les membranes et les opacités ciblées dans le segment postérieur. Ils nécessitaient également un niveau d’énergie élevé pour obtenir le claquage optique, ce qui présentait un risque significatif de lésion des tissus oculaires environnants. De ce fait, très peu d’ophtalmologistes utilisaient les lasers YAG pour effectuer des vitréolyses au laser.

Dégagez votre horizon

Ne laissez pas les corps flottants gêner votre vision

Procédure laser non invasive et indolore, la vitréolyse au laser, permet de soulager de façon significative les corps flottants et de vous aider à retrouver une vision de qualité.

(1) Wagle, Ajeet M., et. Al., Utility Values Associated With Vitreous Floaters, Am J Ophthalmol 2011;152:60-65.)